Presse

CARTEL : abstention vote du budget 2014

Date de publication: 
Mercredi 16 Octobre 2013

Lors du dernier vote du Comité de l’Assurance de l’Inami sur le budget, le Cartel s’est abstenu.

Sa position est la suivante :

- En tant que médecins et professionnels des soins de santé, nous estimons devoir être solidaires envers notre pays. Nous sommes prêts à aider à trouver des solutions.

- Voter à l’encontre de cette proposition aurait pu susciter le doute

- Cependant, nous demeurons fortement critiques quant aux moyens mis en place pour la réalisation d’économies

Budget des soins de santé 2014

Date de publication: 
Mardi 01 Octobre 2013

Ce 30 septembre 2013, le Comité de l’Assurance a voté la proposition du budget des soins de santé 2014. Le gouvernement en avait défini le cadre général lors de son dernier contrôle budgétaire.

L’exercice principal portait sur un effort de 86 millions d’euros à répartir entre les prestataires.

Grève des médecins de prisons

Date de publication: 
Mardi 01 Octobre 2013

Le GBO se rallie au communiqué du FAG, concernant la grève des médecins de prisons.

Le GBO insiste également sur la nécessaire collaboration entre ces médecins et les médecins généralistes des détenus-patients. Nous déplorons en effet le manque d'information de la part des médecins des institutions pénitencières et des IPPJ lors de la sortie des détenus-patients.

La pénurie de médecins généralistes en Belgique

Date de publication: 
Vendredi 31 Mai 2013

Concilier l'accessibilité et la qualité des soins à la qualité de vie du médecin relève-t-il de la quadrature du cercle ? Pour les organisations de défense de la profession, la pénibilité des gardes à fréquence redoublée fait fuir ceux qui restent et dissuade la relève de s'installer. La boucle de la désertification serait bouclée. Le Docteur paul kelchtermans, membre du bureau du GBO, s'exprime en direct sur le 'chat' de la RTBF et répond aux internautes.

Fichiers: 

La garde de demain : faites converger les idées et les énergies

Date de publication: 
Mercredi 29 Mai 2013

Optimiser la garde de médecine générale et garantir son financement correct et pérenne sont des chevaux de bataille du GBO, le Groupement Belge des Omnipraticiens. Le syndicat défend une réorganisation de ce service à la population qui soit respectueuse des conditions de tra­vail, de rémunération et de sécurité du médecin. Le GBO espère que les tables rondes tenues ce printemps 2013 par le SPF Santé publique et le Conseil fédéral des cercles permettront à la profession de s’approprier davantage et largement la problématique.

Pages