Presse

Le GBO crée un SOS assistants et stagiaires pour "rompre la loi du silence"

Date de publication: 
Jeudi 08 Novembre 2018

Le GBO crée un SOS assistants et stagiaires pour "rompre la loi du silence" 

08 novembre 2018 - MEDI-SPHERE

Le GBO annonce que, d’ici fin 2018, il aura créé sa cellule d’écoute et d’appui des stagiaires ou assistants vivant des problèmes avec leur maitre de stage. Il les assistera pour faire aboutir leur différend devant l’instance la plus indiquée. Il faut, dit-il, rompre la loi du silence.

Pour l'agrément, c'est de la débrouille !

Date de publication: 
Vendredi 26 Octobre 2018

Dr. Marie Hechtermans détaille les difficultés rencontrées pour obtenir l'agrément.
Lisez l'article du Journal du Médecin du 26 octobre 2018.

Fichiers: 

Pour l'agrément, c'est la débrouille

Date de publication: 
Vendredi 26 Octobre 2018

Marie Kechtermans (GBO-Cartel) détaille les difficultés qu'ont les jeunes médecins à obtenir leur agrément pour pouvoir enfin croquer la vie de médecins à pleine dent. Certains, en cette fin d'octobre, attendent toujours le sésame de l'administration. Pourquoi cette lenteur alors que tous les documents sont en ordre ? Que faire lorsqu'on est assistant et qu'on commence début octobre chez un maître de stage ? Lorsqu'on est médecin solo " lâché " dans la nature ? Quelques réponses d'une jeune femme médecin pleine d'entrain.

Les MG ne seront pas dupes!

Date de publication: 
Vendredi 08 Juin 2018

Les MG ne seront pas dupes ! Tribune de Paul De Munck, le Journal du Médecin, 8 juin 2018

Dépistage du cancer du sein : réaction GBO-MoDeS

Date de publication: 
Jeudi 15 Mars 2018

Le Groupement belge des omnipraticiens vole au secours de la ministre de la Santé Maggie De Block (Open VLD) accusée de vouloir faire des économies dans le dépistage du cancer du sein au détriment de la santé des patientes.

Lisez l'article dans la Libre. 

AMU : Le GBO s'oppose à la Loi Ducarme

Date de publication: 
Lundi 29 Janvier 2018

Le projet de réforme de l'aide médicale aux sans- papiers annoncée il y a dix jours par Denis Ducarme (MR), le ministre de l'Intégration sociale, n'a pas l'heur de plaire au GBO. Le ministre souhaite mettre fin au "remboursement des soins de confort comme la chirurgie esthétique ou les échographies de grossesse non nécessaires". Le GBO rétorque que le médecin a fait serment de soigner tout le monde en toute circonstance.

Pages