Communiqué : Ensemble avec la PPLW, les messages aux négociateurs

Date: 
Vendredi 28 Juin 2019

                                                                                                                                                                                                 
                                                                                   Bruxelles, le 28 juin 2019

       
Ensemble avec les autres acteurs de la première ligne wallonne,
les médecins généralistes ont pu transmettre leurs messages aux négociateurs

 

Dans  l’édition du journal "Le Soir" de ce 28 juin 2019, on peut lire en page 9 que « les médecins n’ont pas été invités.. » dans le cadre de la consultation de la société civile selon les déclarations de l’ABSyM par la voix de son tout nouveau président, le Dr Philippe Devos.
 
Le confrère Devos est manifestement mal informé.
 
Le Dr Paul De Munck, Président du GBO, a été invité en tant que Président de la plateforme de première ligne wallonne (PPLW) à participer à cette consultation. La PPLW regroupe les représentants des médecins généralistes (en ce compris un représentant des MG de l’ABSyM ), des infirmiers, des pharmaciens, des kinésithérapeutes, des dentistes, et lors des futures réunions les représentantes des sages-femmes et des ergothérapeutes, la Fédération des associations de médecins généralistes wallons, la Société scientifique de médecine générale, la Fédération des Maisons médicales, la Fédération Accoord, les Services intégrés de soins à domicile et les réseaux multidisciplinaires locaux.
Les médecins généralistes sont donc bel bien présents à plus d’un titre au sein de cette PPLW !
 
Via le message porté hier dans la consultation de la société civile par Mr Alain Chassepierre, pharmacien, Président de l’APB et membre de la PPLW, des messages –clés des médecins, entre autres, ont donc bien été présentés aux Présidents du PS et aux Co-Présidents d’Ecolo.
La force de ces messages est justement qu’ils ont été rédigés en consensus par l’ensemble des métiers et organisations membres de la PPLW dans une volonté de dépasser des clivages corporatistes et dans une volonté de réfléchir de manière multi- et transdisciplinaire.
 
Les messages transmis verbalement hier par la PPLW seront envoyés dans un document écrit tel que demandé par les négociateurs avant ce dimanche 30 juin à midi.
 
Le Dr Paul De Munck a fait part à la rédaction du journal Le Soir de son étonnement quant aux déclarations du Dr Philippe Devos.
 
 
Dr Paul De Munck
Président du GBO