Accord médicomut 2018-2019 : un goût amer de trop peu !

Date: 
Mardi 19 Décembre 2017

Chère consœur, cher confrère,

Au petit matin de ce 19 décembre 2017, un accord médicomutualiste a été signé pour les années 2018 et 2019.
Ce ne fut pas du tout facile parce que d’une part nous avions encore en mémoire la spoliation pour une très grande partie de l’indexation de l’année passée et  d’autre part parce qu’il y avait très peu, voire aucune marge pour de nouvelles initiatives.

Le Cartel ASGB-GBO-MoDeS se réjouit malgré tout des points suivants, acquis de haute lutte :

L’indexation n’est pas linéaire et les consultations des médecins généralistes et spécialistes sont indexées à 1,68%

Les visites à domicile sont indexées à 1,5%

Il y a enfin (!) un début de mécanisme de prolongation automatique du DMG

La prescription électronique ne sera appliquée de manière généralisée qu’à partir du 1er janvier 2021 (ce que le Cartel ASGB-GBO-MoDeS demande depuis des mois et des mois, bien avant d’autres qui nous ont rejoint sur le tard !)

La prime de pratique intégrée est revue à la hausse, soit 6000€ au lieu de 5050€ si tous les paramètres (qui restent à redéfinir) seront atteints

Par contre, en matière de garde de médecine générale en semaine, après en avoir fait un point d’exigence et  isolés sur le banc syndical, nous n’avons obtenu que la décision suivante : « Au sein de la cellule interadministrative (SPF-santé/Inami), il sera également examiné avec les stakeholders concernés de quelle manière et avec quels moyens financiers un cadre uniforme pour le financement de la garde de semaine peut être établi »
Aucune mention explicite non plus sur la prolongation du financement des coordinations régionales de la garde. Juste une phrase qu’il nous faudra interpréter : « L’autorité pourvoira, sous la coordination de l’INAMI, au soutien professionnel nécessaire des initiatives de collaboration sur la base d’une approche uniforme »
Nous reviendrons dans les jours qui viennent plus en détail sur le contenu de cet accord et sur ces implications pour la médecine générale et la concertation dans les deux années qui viennent.
Le Cartel ASGB-GBO-MoDeS remercie Monsieur Jo De Cock, Président de la Commission Nationale Médico-Mutualiste,  pour les efforts consentis et la diplomatie dont il a su faire preuve jusqu’au bout afin d’arriver à un accord tarifaire entre les parties concernées.

Vous trouverez la version finale de l’accord sur le site l’Inami en cliquant ici

Le bureau exécutif du GBO