Obligation de passer à la prescription électronique (recip-e) et solution pour les prescripteurs sporadiques (PARIS)

Date: 
Lundi 20 Novembre 2017

Obligation de passer à la prescription électronique (recip-e) et solution pour les prescripteurs sporadiques (PARIS) :

Où en sommes-nous ?

Recip-e

La saga concernant l’obligation de passer par la voie électronique pour la prescription (Recip-e) se poursuit !

Une proposition sera faite au Comité d’assurance de ce 4 décembre pour passer de l’obligation initialement prévue au 1er janvier 2018 au 1er mai 2018.

Nous avons toujours été opposés à l’échéance du 1er janvier 2018 et nous restons opposés à cette nouvelle proposition du 1er mai 2018.

Nous réitérons notre revendication de coupler le passage à l’obligation de la prescription électronique à celle du Dossier Médical Informatisé soit au 1er janvier 2021

Nous nous réjouissons que l’Absym nous ait enfin rejoint sur cette revendication.
Pour en savoir plus sur recip-e : voir lien Site INAMI: CLIQUEZ ICI

 

PARIS (Prescription & Autorisation Requesting Information System)

Le système prévu pour prescrire, sans être détenteur d’un DMI  et qui sera réservé à certaines catégories de médecins (voir lien Site INAMI: CLIQUEZ ICI) comme, par exemple,  les retraités et les médecins n’ayant pas  ou plus d’activité curative courante,  est toujours promis pour le 1er décembre 2017 !

Il suffira, nous promet l’Inami, de pouvoir se connecter à internet sur un site convivial et de s’identifier avec sa carte d’identité électronique (eID).

 

Le GBO – Cartel suit l’évolution de ce dossier de très près et restera très ferme dans ses revendications à l’aube des négociations pour un futur accord médico-mutualiste.  
Il vous tiendra informés de la suite.